September 28, 2023

La terre battue

terre battue tennis

La terre battue fait partie des surfaces utilisées pour le revêtement de sol au tennis. Découvrons ici toutes les spécificités de cette surface au tennis.

Création

Les deux frères jumeaux britanniques joueurs de tennis, William et Ernest Renshaw sont les premiers à avoir créé un court de tennis en terre battue dès 1880. En effet, vivant sur la Côte d’Azur, le climat chaud de cette région n’est pas propice à une surface de gazon de qualité. Ils décidèrent donc de recouvrir un court avec des pots en terre cuite brisés en tout petits morceaux.

Cette idée eut un franc succès, que ce soit en France, en Espagne et en Italie. À la création du stade Roland-Garros (1928), celui-ci comptait cinq courts recouverts de briques pilées.

Spécificités de la terre battue 

Sensible aux intempéries, la terre battue doit être protégée d’une bâche lors des fortes pluies.

La terre battue est une surface très particulière sur laquelle certains joueurs de haut niveau se distinguent. En effet, elle est à distinguer des surfaces telles que les surfaces dures ou le gazon car elle est bien plus lente. De plus, les joueurs doivent être particulièrement attentifs aux effets et aux rebonds des balles très importants.

Les joueurs ayant une stratégie très offensive n’apprécie généralement pas cette surface car, étant très lente, les frappes de fond de court, les volées et les services puissants n’ont que peu d’effets sur l’adversaire. Au contraire, ce type de joueur s’exposera à des risques de fautes. En revanche, certains joueurs trouvent leurs intérêts dans la terre battue en élaborant des stratégies pour l’utiliser à leur avantage comme des glissades lors de mouvements de défense.

Cette surface est également idéale pour les joueurs qui souhaitent ménager leurs articulations. En effet, un sol plus meuble permet des appuis moins brusques qui fragilisent moins les articulations des athlètes. En revanche, les joueurs doivent être en parfaite condition physique puisque les échanges, plus longs, amènent à un jeu plus éprouvant d’un point de vue endurance.

Les arbitres apprécient généralement la terre battue, notamment pour les grands tournois avec un haut niveau. En effet, les échanges et la vitesse de jeu sont rapides et ne permettent pas toujours de visualiser les points d’impacts. Mais, la terre battue laisse une marque au sol au niveau de l’impact de la balle.

Les tournois sur terre battue

Aux Etats-Unis, la terre battue est verte tandis qu’en Europe elle est couleur ocre. Elle est également plus rapide aux Etats-Unis et se rapproche ainsi plus d’une surface en dur.

Les tournois les plus connus qui se jouent sur terre battue sont :

  • les tournois du Grand Chelem ;
  • 3 tournois du Masters 1000 de l’ATP : Madrid, Rome et Monte-Carlo ;
  • les internationaux de France de tennis.

La plupart des tournois professionnels organisés se déroulent généralement sur de la terre battue ocre que ce soit sur le circuit ATP ou le circuit WTA.

Les joueurs forts sur terre battue

Certains joueurs se distinguent particulièrement sur la terre battue, notamment les Sud-Américains et les Espagnols qui ont l’habitude de s’entrainer sur ce type de surface dans leurs pays. Les hommes ayant réalisé de belles performances sur terre battue sont :

  • Rafael Nadal ;
  • Ken Rosenwall ;
  • Guillermo Vilas ;
  • Sergi Bruguera ;
  • Thomas Muster ;
  • Jim Courier ;
  • Albert Costa ;
  • Carlos Moyà ;
  • Gustavo Kuerten ;
  • Etc.

Les femmes ayant réalisé de belles performances sur terre battue sont :

  • Justine Henin ;
  • Sue Barker ;
  • Virginia Ruzici ;
  • Francesca Schiavone ;
  • Arantxa Sánchez Vicario ;
  • Etc.

La terre battue fait donc partie de ces surfaces qu’il est primordial de maîtriser pour un joueur de haut niveau. Cependant elle demande de l’entrainement et de l’habitude pour en maitriser toutes les subtilités.

Spread the love